Jeunes < 25

Comme expliqué précédemment, il y a un groupe jeunes au CIGALE qui se rencontre une fois par semaine et ce, les jeudis de 14 à 20 heures.

Les activités du groupe sont en principe proposées par les jeunes eux-mêmes et nous évitons de leurs imposer des activités qui risqueraient de leur déplaire. Dans ce sens, nous tenons à autonomiser ainsi qu’à responsabiliser les membres par rapport au bon fonctionnement du groupe, tout en veillant à respecter leurs envies et besoins.

Le groupe jeunes ne doit donc pas uniquement être considéré comme un espace d’activités concrètes, mais il fonctionne aussi et surtout comme un point de rencontre et d’échange convivial. Ces rencontres des jeunes représentent aussi un cadre sécurisé au sein duquel les adolescents ont la possibilité de faire connaissance avec d’autres adolescents. Aussi, tout ce qui est discuté au sein du groupe restera entre nous. D’ailleurs, ensemble avec les jeunes, nous avons élaboré une charte de comportement à laquelle chaque nouveau membre doit adhérer.

Si toi tu n’oses pas rejoindre spontanément le groupe, tu peux toujours nous contacter et fixer un rendez-vous individuel, afin que nous puissions t'informer un peu plus en détail sur notre fonctionnement et les possibilités que ce groupe peut t’offrir.

Tu n’as vraiment pas besoin d’avoir peur, car chacun est passé par cette incertitude:

  • « Vais-je être accepté par le groupe? »
  • « Qu’est-ce que je vais faire là-bas? »
  • « Comment sont les autres? »

et ainsi de suite. Nous t'accueillerons avec grand plaisir et nous tâcherons à te mettre à l’aise lors de ta première visite.

Le groupe jeunes dispose d’un propre site internet, le www.anerewee.lu qui est géré et mis à jour par les jeunes eux-mêmes. Ce site te donnera déjà quelques premières idées sur les activités qui peuvent avoir lieu dans le cadre de ce groupe.

Quoi que le groupe jeunes est destiné à te permettre de rencontrer d’autres jeunes gays, lesbiennes ou bisexuel(le)s, le groupe ne doit pas être confondu avec une “boîte de rencontre” où trouver son ou sa petit(e) ami(e). Et encore un détail: quoi que les jeunes ayant passé leur scolarité au Luxembourg savent bien parler le français, l’allemand ou l’anglais, la langue véhiculaire principale reste le luxembourgeois.