VARIOLE DU SINGE (MONKEYPOX)

Dernière mise à jour : 17 août

UPDATE AU 16 AOÛT

En Europe et dans le monde, des cas de variole du singe (Monkeypox) ont été signalés ces dernières mois.

Au 10 août, 41 cas ont été reportés au Luxembourg. Depuis le 16 août, la vaccination est possible au Grand Duché pour les HsH (hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes), les personnes trans et les travailleurs.euses du sexe.

Plus d'information ici.

La variole du singe, c'est quoi ?

La variole du singe est une maladie virale rare, qui est habituellement transmise à l’humain dans les zones forestières d’Afrique du Centre et de l’Ouest au contact avec des rongeurs sauvages ou des primates. Elle peut aussi se transmettre entre humains lors de contacts étroits, mais le risque est généralement moins élevé.


Comment se transmet-il ?

Le virus de la variole du singe peut être transmis entre humains par :

  • un contact direct avec les lésions cutanées ou les muqueuses d’une personne malade,

  • les gouttelettes (salive, éternuements, postillons…) en face à face prolongé,

  • un contact avec des objets de l’environnement direct d’une personne malade (literie, linge de bain, vêtements).

Les cas actuels en Europe proviennent probablement en grande majorité d’une transmission lors de rapports sexuels. Le risque de transmission est accru lors d’un contact direct avec des éruptions ou lésions au niveau de l’anus ou des organes génitaux. D’autre part, le virus se propage plus facilement parmi les personnes qui ont des relations sexuelles avec plusieurs partenaires.

Comment se protéger ?

L’utilisation du préservatif lors de relations sexuelles peut protéger contre beaucoup d’infections sexuellement transmissibles et permet également de réduire le risque de transmission du virus de la variole du singe. Il ne protège cependant pas complètement contre une infection dans ce dernier cas, puisqu’un contact avec une lésion peut être suffisant pour transmettre le virus.

Symptômes

Les symptômes sont les suivants: fièvre, maux de tête, courbatures, éruptions cutanées et vésicules, démangeaisons, ganglions lymphatiques enflés, frissons et fatigue.

Que faire en cas de symptômes ?

Contacter le service national des maladies infectieuses : 4, rue Ernest Barblé L-1210 Luxemburg. Tel.: 4411-3091

Eviter toute activité sexuelle, contact étroit ou partage d’objets et de tissus (vêtements, literie) jusqu’à ce que la variole du singe soit exclue ou que l’infection soit résolue (durant minimum 3 semaines).

https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-monkeypox-point-de-situation-au-23-mai-2022 https://www.aidshilfe.de/affenpocken-faelle https://www.hpsc.ie/a-z/zoonotic/monkeypox/factsheets/ https://www.ecdc.europa.eu/en/publications-data/risk-assessment-monkeypox-multi-country-outbreak


34 vues0 commentaire